Scarifier la pelouse et rénover le gazon

Comment scarifier une pelouse?

Rénover son gazon est important afin de jouir d'une belle pélouse pendant l'été.

Dans le film ci-dessus, découvrez comment Pascal utilise les machines pour rénover son gazon.

Étape 1: Piquer ou aérer le gazon

Étape 1: Piquer ou aérer le gazon

La scarification favorise surtout la croissance de l'herbe en surface. Les gazons sont souvent utilisés et piétinés de manière intensive, le sol devenant ainsi de plus en plus compact chaque année. Il en va de même aux endroits où l'eau stagne. Dès lors, le gazon ne s'enracine que superficiellement et se dégrade, entraînant la formation de feutre et de mousse. Les gazons qui nécessitent une scarification profonde chaque année manquent de structure.

Si vous voulez garder un gazon sain, il est indispensable de piquer ou d'aérer périodiquement le sol. L'aérateur de gazon creuse de petits trous dans le sol. Il permet d'augmenter immédiatement la capacité de drainage du sol, qui peut alors à nouveau respirer. Les trous piqués peuvent rester ouverts ou être comblés avec du sable ou du compost, à racler ou à étaler. Vous améliorez ainsi la structure du sol sur le long terme, ce qui vous évitera de devoir scarifier chaque année.

 
Étape 2: scarifier ou aérer

Étape 2: scarifier ou aérer

Pour qu'un gazon reste sain, il doit être scarifié ou aéré chaque année. Pendant la période de végétation et durant les mois d'hiver, toutes sortes de matières s'accumulent dans le gazon : la mousse, les herbes mortes et les mauvaises herbes. Celles-ci empêchent l'air et la terre d'interagir et acidifient le sol. Les graminées ne parviennent plus à absorber suffisamment de nutriments du sol. Le scarificateur arrache le feutre et la mousse du gazon, ce qui permet au sol de respirer à nouveau librement. Toute la matière arrachée doit être ramassée au râteau et évacuée.

Quand scarifier ? L'herbe connaît deux pics de croissance : au printemps (avril-juin) et à l'automne (septembre-octobre). Il est conseillé de scarifier de préférence juste avant ces deux périodes. Durant la période de forte croissance suivant la scarification, le gazon recouvrera la santé sans souci et la pelouse se densifiera rapidement, empêchant la formation de mousse et de mauvaises herbes. Pour scarifier on peut louer une scarificateur.

 
Étape 3 : Semer

Étape 3 : Semer

Si le gazon est trop fin et décharné après la scarification, il est conseillé de ressemer. En ressemant, vous effectuez deux actions :

  • Vous augmentez le nombre de pousses, l'herbe reprendra ainsi le dessus sur la mousse et votre gazon ne « s'emmoussera » pas en hiver.
  • Vous ressemez les bonnes graminées qui conviennent aux gazons. Après quelques années, ce sont en effet les mauvaises herbes qui dominent. Celles-ci ne sont pas bonnes pour les gazons et appauvrissent votre pelouse.

Pour l'ensemencement, aidez-vous d'une engazonneuse. Celle-ci vous permet, en un seul passage, de semer et d'activer les semences dans le gazon existant. Les semences pénètrent ainsi dans le sol, ce qui favorise la germination. Il est recommandé de ressemer tous les deux ou trois ans.

 
Étape 4: épander du compost

Étape 4: épander du compost

Après le semis, vous pouvez recouvrir la graine d'une fine couche de compost. Le compost donnera aux semis un terreau idéal. Le compost devient une partie de plus en plus importante de l'entretien des pelouses. Notre climat devient de plus en plus sec et le compost retient beaucoup d'humidité dans la couche supérieure. Un épandage annuel de compost est un moyen naturel et durable de fertiliser votre pelouse et de protéger le gazon contre la sécheresse.